top of page
  • Roselyne Chevrette

La chatte de Charlesbourg

Dernière mise à jour : 24 janv. 2023


Poème du blogue poésie de l'écrivaine trisomique Roselyne Chevrette

Charlesbourg, tu es un duché de montagnes et de vergers. À l’automne, en montant les rues, je me roule dans les feuilles rouge orangé. Au mois de novembre, l'air est frais et pur. Merci pour les couchers de soleil doux à mes yeux persans.


L'hiver, j'aime glisser sur le tapis blanc et poser mes griffes dans les forts des enfants -. comme si nous étions dans le film la guerre des tuques. Au printemps, c’est merveilleux parce que tout renaît en beauté pour voir arriver l'été. Délectable crème glacée s’écoulant sur le sol!



Chez Chocolats Favoris, dans le Trait-Carré, je me lèche les pattes sur la galerie, près de la porte.


Merci Charlesbourg pour les milliers de loisirs que tu offres aux gens que j’aime observer, recroquevillée tranquillement sur un banc de parc : les gens dansent, jouent au tennis et s’amusent. Je vois Charlotte et Alexandre construire des châteaux de sable.


Les gens de Charlesbourg sont chaleureux comme un brasier de joie. Ils sont prêts à m’accueillir à bras ouverts. Dans leur gentillesse, ils me réconfortent de bols de lait chaud.


Dans mon quartier, les gens sont généreux et s’impliquent dans : la distribution du comptoir alimentaire, la Guignolée, les paniers de vêtements pour la St-Vincent-de Paul, l'Association pour l'Intégration Sociale, les fournitures scolaires pour les enfants des pays sous-développés, et tous les autres organismes communautaires. Je me faufile à travers tout ça...


Comme un pacha, je me sens confortable dans le chaud soleil. Je m'amuse avec ma pelote de laine et je m'étire vers le ciel. Dans ce quartier où tout bouge, c'est très convivial, familial, et de plus en plus coloré, ouvert sur le monde et les cultures.


Ici, on trouve de tout à proximité, c'est pourquoi je suis bien installée comme une princesse, qui aime aussi parfois explorer en jouant aux billes


et en me promenant sous les lampadaires.


À Charlesbourg, dans les parcs, on aime bien aller jouer avec des amis et sortir voir des spectacles de musique extérieurs illuminés par des lampes dorées..


À chaque lune, j'ai l'impression d'être un personnage dans une histoire magique dont on peut retrouver le livre à la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement.







Venez visiter Charlesbourg, parce que Charlesbourg apporte sa belle couleur et ses charmes dans le paysage de Québec. Faites-y patte de velours !



Comments


bottom of page